Elle s'appelait Sarah - Tatiana de Rosnay

Publié le par Sandra

 

Elle-s-appelait-sarah.jpg

Résumé :
Paris, mai 2002. Julia Jarmond, journaliste pour un magazine américain, est chargée de couvrir la commémoration de la rafle du Vel’ d’Hiv. Au cours de ses recherches, elle est confrontée au silence et à la honte qui entourent le sujet. Au fil des témoignages, elle découvre, avec horreur, le calvaire des familles juives raflées, et en particulier celui de Sarah. Contre l’avis des siens, Julia décide d’enquêter sur le destin de la fillette et de son frère. Soixante ans après, cela lui coûtera ce qu’elle a de plus cher.

Paris, le 16 juillet 1942 : la rafle du Vel’ d’Hiv’. La police française fait irruption dans un appartement du Marais. Le petit Michel, paniqué, se cache dans un placard, et sa grande sœur Sarah, dix ans, l’enferme et emporte la clef en lui promettant de revenir. Mais elle est arrêtée et emmenée avec ses parents... 


Mon avis :
Personne ne peut rester indifférent à Sarah, son vécu, elle représentente ici les milliers d'enfants victimes de la rafle du Vél d'Hiv du 16 juillet 1942 et déportés à Auchwitz. Elle, a survécu mais dans un sens, est morte en même temps que sa famille. 
J'aime cette écriture, cet enchaînement des chapitres : la vie de Sarah, puis le chapitre suivant, la vie de Julia, partant sur les traces de Sarah. Cette 1ère partie de croisement de vie est forte en émotions !
Pour la 1ère fois, j'ai mis 2 semaines à le lire, lisant mot à mot, ne voulant rien perdre de toutes ses émotions, ses sentiments d'une petite fille de 10 ans ayant grandi trop vite. 
Heureusement, l'auteure précise qu'il s'agit d'une fiction et non d'une biographie. Et pourtant, j'ai eu du mal à le croire. Je pense que quoi qu'il en soit, Sarah représente tous ses enfants déportés, tous ceux qui ont pu s'échapper, tous ceux qui ont survécu à  cette atrocité. 
Les phrases sont chocs, l'écriture fluide, pas de trop ni de trop peu. Les scènes décritent dans le vélodrome, les conditions de vie au camp de Baunne la Rolande sont telles que je m'y suis "transportée" si j'ose dire, vivant avec eux cette souffrance par le regard : voir allongé ces enfants mourrant de faim, cette femme se jetant du haut des gradins du vélodrome, son nourrison dans les bras, ...

Voir aussi les avis enrichissants, émouvants, complémentaires de :
Patch, FlorinetteCuné, Majanissa, Laure, Joël, Lily, Tamara, AnneCarolineHydromielle, Fanyoun et tant d'autres encore conquis !!

Commenter cet article

Marie 27/02/2010 18:25


J'ai également lu ce livre que j'ai ADORE. Il est super émouvant, il suscite beaucoup de compassion et nous raconte en même temps l'horrible hisoire de la rafle du vel' d'hiv..Le personnage de
Sarah est captivant. On ne peut plus s'arrêter en lisant ce livre. Visiteurs de ce site, je vous le conseille vraiment !


Fanyoun 27/03/2009 07:16

Tatiana a réalisé là un chef d'oeuvre, avec non simplement beaucoup de talent mais également un souci de la véritié hisrorique, en rappelant que les arrestations au Vel d'Hiv ont été effectuées par des français, il me  semble que c'est important d'en parler.

Sandra 08/04/2009 19:42


C'est un beau livre à découvrir !


Robbie 26/10/2008 18:02

Un livre qui prends aux tripes

Sandra 01/11/2008 16:31


Absolument !


sybilline 19/07/2008 18:16

Quel livre poignant et admirable, oui! Assurément le meilleur de l'auteur qu'autrement je n'apprécie que très moyennement..

Sandra 24/07/2008 11:37


C'est le seul que j'ai lu de cette auteure.


alexane 15/10/2007 19:19

je trouve que ce livre est trés réaliste et explique bien ce que les survivants ont pu ressentir et cela montre aussi que des gens ne connaisent même pas l'existence de ce rafle qui est pourtant trés connu et qui a fait des ravages monstrueux et injustes. ce livre et vraiment super je conseille  tout le mon de le lirealexane,12 ans,normandie

Sandra 15/10/2007 22:01

Bonjour Alexane,Effectivement, c'est un livre riche en émotion, surtout quand on sait qu'il s'agit de fait historique. Je connais peu de gens qui n'ont pas été ému et senti couler leurs larmes en lisant ce livre. C'est étonnant qu'une personne de ton âge lise des romans sur ce thème aussi réaliste. Sur ce thème j'ai lu et critiquer d'autres livres très bien que je te conseille : Le tunnel et J'ai donné la vie dans les camps de la mort.A bientôt