Le fusil de chasse - Yasushi Inoué

Publié le par Sandra

1949, Challenge ABC I

Résumé :

A bout de forces, trop fatiguée pour bouger le petit doigt je laissai machinalement mon regard s'attacher à ton reflet sur la vitre. Tu avais fini de frotter le canon et tu remontais la culasse, que tu avais également nettoyée. Alors tu levas et abaissas plusieurs fois le fusil en épaulant à chaque fois. Mais peu après le fusil ne bougea plus. Tu l'appuyas fermement contre ton épaule et tu visas, en fermant un oeil. Je me rendis compte que le canon était manifestement dirigé vers mon dos.
Yasushi Inoué
Le Fusil de chasse, ou les multiples facettes d'une impossible passion. Trois lettres, adressées au même homme par trois femmes différentes, forment la texture tragique de ce récit singulier. Au départ, une banale histoire d'adultère. A l'arrivée, l'une des plus belles histoires d'amour de la littérature contemporaine. Avec une formidable économie de moyens, dans une langue subtilement dépouillée, Yasushi Inoué donne la version éternelle du couple maudit. 

Mon avis :
Mon 1er roman japonais trouvé par hasard dans une bibliothèque et qui a finit par remplacer le titre que j'avais noté précédemment pour mon challenge ABC.

Un écrivain croise un chasseur qui va lui inspiré le personnage d'un poème d'une revue de chasse. L'intéressé va se reconnaître dans le portrait dressé et prend contact avec le poète. D'un regard, sa vie, son malheur, son secret a été mis à jour. Il va en confier la vérité à l'auteur.
Il y a 20 ans, jeune marié, il a aimé une femme, son amante, durant des années. Sans qu'il le sache, elle lui donnera une fille.
A la mort de son amante, il recoit trois lettres qu'il confit à l'auteur. Elles forment le contenu de ce livre.
Ces trois femmes de sa vie lui avouent soit leur amour éternel, soit d'avoir toujours être trompée et par qui, soit leur haine contre ce père qu'elle ne connaissait pas et à rendu sa mère malheureuse.

Un beau roman de vie de femme traître, amoureuse, trahie, révoltée.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article